Un institut pour l'éducation et le développement professionel

Programme de recherche sur les apprentissages en situation de travail


Il s’agissait, dans le prolongement des travaux de didactique professionnelle, de poursuivre les travaux sur les apprentissages par les situations et les apprentissages avec les autres.

Trois chantiers étaient concernés :

  1. un chantier sur les apprentissages dans les dispositifs de formation par alternance (Mayen, 2007, Olry, 2009, Caens-Martin, Mayeux & Mayen, 2007),
  2. la thèse d’Holgado (2011) sur l’analyse de trois formations professionnelles continues au SIG (système d’information géographique) et
  3. la thèse de Gagneur (2010) sur l’analyse d’une année de rencontres et de travail au sein d’une coopérative viticole du sud de la France.


Les deux thèses adoptent des points de vue identiques sur l’analyse des conditions et des processus d’apprentissage, mais examinent des situations opposées : l’une examine une formation avec l’hypothèse selon laquelle l’analyse du travail et les références au travail se déploient tout au long d’une formation continue.

De fait, la conduite de la formation semble orientée par les références aux situations professionnelles que les apprenants imposent aux formateurs, ceux-ci en revanche, contribuant, par la formation et leurs interventions, à aider les professionnels à procéder à une redéfinition de leurs tâches et de leur horizon d’action.

Gagneur (2010, Gagneur & Mayen, 2010) montre que des apprentissages collectifs très importants surviennent dans une période d’évolution et que ceux-ci sont essentiellement appuyés sur les rencontres qui surviennent tout au long de la vie et du travail des coopérateurs.